des professionnels des médias outillés sur l’importance de la vaccination de routine

Actualite Business Economie Politique Sante

Le Programme élargi de vaccination (PEV) a formé, mercredi 23 août, plus de 40 journalistes, blogueurs et enfants-reporters du Nord-Kivu sur la nécessité de la vaccination de routine.

Organisée par le Programme Élargi de Vaccination, appuyé par l’ONG PATH, cette formation vise la capacitation des journalistes sur les activités de vaccination et la production des contenus cadrant avec la santé et la vaccination.

Cette atelier animé par le coordonnateur provincial du programme élargi de vaccination PEV, le docteur Hans Stéphane Bateyi , cet atelier avait pour objectif de renforcer les capacités des cadres du niveau central et des paternaires en infodémiologie et la gestion des rumeurs pour réduire la désinformation et promouvoir la diffusion d’informations fiables sur le vaccin en RDC. A en croire , cet expert en infodémiologie, le terme ” infodemie ” signifie une surabondance d’informations dont certaines sont vraies et d’autres fausses observées au cours d’une épidémie.
Clôturant les assises, le médecin directeur adjoint du Programme élargi de vaccination (PEV), Dr Stéphane Hans Bateyi , a remercié les participants pour leur disponibilité. “ça fait cinq jours que vous êtes pour la campagne sur la vaccination mais aussi dans l’organisation de nos services de santé, particulièrement la vaccination de routine”, a-t-il  souligné. Il a, en outre, sollicité la disponibilité des participants jusqu’au bout afin d’accompagner le ministère de la Santé pour former les acteurs au niveau opérationnel et l’aider à mettre en oeuvre les stratégies que les participants aurons défini ensemble avec le ministère pour améliorer la demande de la vaccination non seulement la vaccination de routine qui a perdu la pédale avec la survenue de la pandémie. Il a enfin remercié les facilitateurs, les bailleurs de fonds et les journalistes pour leur accompagnement.
Les journalistes sont appelés notamment à faire des productions journalistiques sur des sujets cadrant avec la santé ou la vaccination.
Le médecin-coordonnateur du PEV au Nord-Kivu, Dr Stéphanie Hans était l’un des facilitateurs de cet atelier.

Pour sa Part, Yves Njadi, représentant de l’organisation PATH,  il a remercié le PEV pour l’organisation de cette activité et les participants pour leur assiduité. Cette formation, a-t-il souligné, permettra aux participants d’être capables de transmettre les messages et bannir les rumeurs. Satisfaite de cette formation, Magloire Mutulwa, de l’organisation RJAE, a indiqué que cette formation leur a aidé d’apprendre des nouvelles choses. En tant que journaliste, elle lui permettra de faire des émissions et reportages liés à ce qu’ils ont appris. Avant d’ajouter qu’il est prévu plusieurs formations et cette fois-là on va élargir le cercle des journalistes pour renforcer leurs capacités en la matière. 

Les participants à cet atelier ont reçu mission de s’impliquer dans le travail du PEV afin de baisser le nombre d’enfants zéro-dose et sous-vaccinés dans cette partie du pays.

Cette activité a été organisée dans le cadre d’outiller les journalistes sur les techniques d’interviews et de la production journalistique autour des sujets cadrant avec la santé ou la vaccination mais aussi de les amener à documenter sur les activités de vaccination de routine.
Le journaliste Freddy Bikumbi, l’un des facilitateurs de la formation a insisté sur le travail de qualité, à la préparation des sujets rélatifs au journalisme santé tout en invitant les professionnels des médias au respect du code d’éthique et déontologie dans leur travail quotidien.

Notons que cet atelier sera bouclé ce 01 septembre avec une partie pratique où les professionnels des médias chercheront à comprendre les mystères autour de la vaccination au sein de la communauté au travers une descente sur terrain.

Josué Mutanava à Goma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *