la candidature de Moïse Katumbi réceptionnée à la CENI

la candidature de Moïse Katumbi réceptionnée à la CENI

Actualite Politique

La candidature de Moïse Katumbi a été déposée l’avant-midi de ce mercredi 4 octobre au Bureau de réception et de traitement de candidature (BRTC) de la CENI par l’équipe qu’il a mandatée.
Selon Me Hervé Diakese, porte-parole d’Ensemble pour la République, cette candidature intervient dans un contexte dramatique, dû notamment à l’assassinat du député Chérubin Okende, au carnage de Goma ainsi qu’aux arrestations des opposants politiques et journalistes.

A l’absence du leader du parti Ensemble pour la République, ce sont ses équipes dont le porte-parole Hervé Diakiese, qui ont fait le déplacement à la centrale électorale. 
Déjà présentes à la CENI ce mardi, les équipes de Katumbi n’ont pas pu déposer la candidature de leur leader. Pour cause, la centrale électorale a réclamé les documents originaux de deux pièces essentielles du dossier, à savoir : l’extrait de casier judiciaire, et le certificat de nationalité). 

Cette candidature « est une réponse à la sollicitation du peuple», renchérit  Hervé Diakese dans une déclaration faite à la presse après le dépôt du dossier de candidature de Moïse Katumbi.
La candidature de Moïse Katumbi n’a pas été déposée mardi 3 octobre, comme initialement prévu, à cause du manque des documents originaux exigés par la CENI, notamment l’extrait du casier judiciaire et le certificat de nationalité.

Le dépôt des candidatures marque une étape cruciale dans le processus électoral. En déposant sa candidature, Katumbi est le huitième candidat à la course pour la magistrature suprême aux côtés notamment de Matata Ponyo, Radjabho Tebabho, Constant Mutamba, Franck Diongo, Rex Kazadi, Adolphe Muzito et Denis Mukwege. 

Josué Mutanava à Goma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *