reprise des affrontements entre FARDC et M23 à Masisi

reprise des affrontements entre FARDC et M23 à Masisi, plusieurs agglomérations sous contrôle des patriotes résistants

Actualite Guerre

Depuis les premières heures de ce jeudi 06 octobre 2023, une situation de crise se développe dans plusieurs localités du territoire de Masisi. Des affrontements ont éclaté entre les groupes de jeunes d’auto-défense locaux et les rebelles du M23. Les villages de Tebero, Katovu, Kilolirwe, Nturo, Burungu et Rugetsi sont actuellement les épicentres de ces combats.
Selon nos sources, les hostilités ont repris aux alentours de 4h30 du matin, plongeant une grande partie du territoire de Masisi dans l’incertitude et la peur. Les raisons exactes de cette reprise des combats restent encore floues, mais l’impact sur les communautés locales est indéniable.
Les sources de la société civile affirment que les éléments du M23 ont été délogés de certaines positions qu’ils tentaient de réoccuper dans le Masisi. La reprise des hostilités dans la région a provoqué de nouveaux déplacements des populations. Les unes se sont réfugiées à Kitshanga et environs alors que les autres ont pris la direction de la brousse. 

À l’heure actuelle, les combats sont toujours en cours, et il est difficile d’évaluer l’ampleur des dégâts ou le nombre de victimes.
Dans un communiqué publié ce même mercredi, le porte parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Njike Kaiko Guillaume, précise que les l’armée considère comme manœuvre dilatoire les accusations portées contre elle par le M23/RDF au sujet des affrontements qui se déroulent près de Kirolirwe dans le territoire de Masisi. 

les organisations humanitaires sont en état d’alerte, prêtes à intervenir si la situation l’exige.
La situation est en constante évolution, et nous continuerons à fournir des mises à jour à mesure que de nouvelles informations seront disponibles.

Josué Mutanava à Goma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *