La cité de Kitshanga, est passée sous le contrôle encore de la rébellion du M23

La cité de Kitshanga, est encore passée sous le contrôle encore de la rébellion du M23

Actualite Guerre

La situation reste confuse à Kitchanga le soir de ce samedi 21 octobre 2023 après l’entrée des rebelles du M23 dans cette agglomération de la chefferie des Bashali en territoire de Masisi, seulement quelques jours après sa prise par les groupes d’autodéfense dits Wazalendo.

Plusieurs sources concordantes rapportent que des combats sont de nouveau signalés aux alentours de Kitchanga, notamment sur la colline de Mubugu où les rebelles du M23 s’étaient déjà installés.

Si certains pointent du doigt le manque de munitions des éléments des groupes d’autodéfense comme raison de la chute de cette agglomération entre les mains du M23, d’autres parlent plutôt du retrait des éléments Wazalendo pour protéger les civils et permettre leur évacuation car ils auraient été désignés comme cible des rebelles qui ont reçu un renfort de taille de plusieurs éléments de l’armée rwandaise.

La population en débandade a en majorité pris la direction de Mweso. Une partie s’est cependant orientée au camp de la Monusco de Kitshanga.

Les jeunes patriotes «Wazalendo » se seraient retirés de Kitshanga par crainte des représailles contre les civils. D’autres sources précisent que les Wazalendo manquent de l’appui logistique pour faire face au M23 qui reçoit du renfort du jour au jour, de la part du Rwanda.

Josué Mutanava correspondant à Goma

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *