Christian Burashengwa Armand sur la restauration de la paix à l'est de la RDC

Voici c’est que pense Christian Burashengwa Armand sur la restauration de la paix à l’est de la RDC

Actualite Guerre

Chers Jeunes,
Chers compatriotes,

Tourmentée par la guerre depuis plus de trois décennies, la RDC continue de subir à l’intérieur de ses frontieres des conflits, des migrations forcées, et asouffrir de terribles formes d’exploitation, indignes de l’homme et de la création.
Notre immense pays est plein de vie, il est le diaphragme de l’Afrique, quoi que frappé par la violence comme par un coup de poing dans l’estomac, qui lui ont déjà fait perdre 20millions de ses citoyens, des milliers de Mamans et filles voilées, plus de 2millions des déplacés internes, des écoles détruites pour ne citer que ceux-la; nous avons déjà perdu de souffle malgré que nous, Congolais, luttons et ne ménagerons aucun effort pour sauvegarder notre dignité et notre intégrité territoriale contre les méprisables tentatives de fragmentation de notre pays par des occidentaux via les pays voisins.
Pour rappel, Il est de la responsabilité des dirigeants de tout donné pour des solutions idoines face à cette situation qui a perduré pas de s’indigner comme nous l’avons vu dans les réseaux sociaux sur des images.

Excellence Monsieur le Président de la République, autorisé dans les interventions militaires avec une armée sans matériels de guerre suffisant et infiltrée, remplie de traites amplifie :

  1. Escalade de la violence qui affectant principalement les populations civiles du Nord-Kivu et Les opérations militaires entraînent des représailles;
  2. Instabilité prolongée : La présence constante de forces militaires crée une atmosphère d’instabilité et de peur dans le Nord Kivu : Goma, Sake, nyiragongo, …
    Je vous prie de préparer la Mise en œuvre effective du Programme de désarmement, démobilisation et réintégration des combattants, ainsi que des initiatives de réconciliation communautaire après le dialogue politique envisagé par votre gouvernement il y a quelques jours.

Aux jeunes congolais vivant sur le territoire et de la Diaspora:

  • soutenir toute action qui vise à rétablir la paix au nord-kivu, ituri et partout ailleurs sur le territoire congolais;
  • Dénoncer les massacres et parler au monde par tous les canaux de communication qui existent;

À la communauté internationale:

  1. Intervenir avec énergie en Soutenant les opérations de maintien de la paix, médiation dans les pourparlers de paix et aides humanitaires.
  2. Mettre fin à l’impunité pour les violations des droits de l’homme et renforcer les mécanismes de justice.

« Tuna tafuta Amani Kwetu »
« Nous demandons que la paix »
« We need peace »

Il est temps que ça cesse #FreeCongo #StopTheGenocide

Sé. Christian Burashengwa Armand
Jeune leader Nord-Kivu.
Chargé de communication Dialogue intergénérationnel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *