RDC : alors que les conditions des déplacés dans plusieurs camps restent dramatiques, la coalition M23- RDF- AFC poursuit des attaques sur plusieurs axes.

Actualite Guerre Mode de vie Violence

RDC : alors que les conditions des déplacés dans plusieurs camps restent dramatiques, la coalition M23- RDF- AFC poursuit des attaques sur plusieurs axes.

Ce vendredi 8 mars, le village de katanda et Mayi ya moto à quelques km de l’entrée de Vitshumbi sont passés sous le contrôle de la coalition selon plusieurs sources locales.

La cité de Kanyabayonga dans le territoire de Lubero est désormais surpeuplée par les déplacés venus des zones touchées par les afrontements.

“Nous vivons une situation dramatique en ce moment, j’ai vu des enfants mourir de faim en route, des bombes nous tombent dessus même dans les camps où nous essayons de trouver refuge on nous poursuit. Je ne sais plus quoi faire vraiment “, déclare un habitant en déplacement.

” Il y a plusieurs déplacés qui affluent ici à Kanyabayonga. Le M23 vient de prendre le contrôle du village de Katanda et Mayi ya moto à l’entrée de la cité de Vitshumbi. Nous ne comprenons pas pourquoi on se réveille, il y a des villages qui tombent”, déclare un habitant de Kanyabayonga.

Le mouvement de la population se poursuit entre Vitshumbi, Kanyabayonga, Butembo et vers le territoire de Walikale.

Faustin DUNIA CHANÇARD

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *