La présence d’hommes armés en uniforme militaire de toute marque en pleine ville de Goma a semblé troubler la circulation pendant un temps sur la route Goma-sake ce mardi 26 mars.

Actualite Guerre

La présence d’hommes armés en uniforme militaire de toute marque en pleine ville de Goma a semblé troubler la circulation pendant un temps sur la route Goma-sake ce mardi 26 mars.

Il s’agissait donc des hommes appelés “Wazalendo” devant la morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu, dont la présence semblait effrayer les passants, même s’ils ne rançonnaient personne de si bon jour.

Mis à part cette situation, des jeunes civils en uniforme militaire se font passer pour des éléments de l’ordre dans plusieurs coins de la ville en plein jour, d’où une croissance exponentielle de l’insécurité.

Un habitant ayant pris son bus depuis l’un des arrêts de la ville, a témoigné avoir vu un jeune garçon d’apparence de rue, habillé en t-shirt militaire et pantalon de l’ancienne unité de la garde républicaine, avec un béret maladroitement fixé sur la tête en train de faire comme réguler l’activité de bus.

La problématique semble prendre une autre tournure dont le remède pourrait attendre assez longtemps, jetant les habitants sur la rue de la souffrance atroce. Faustin DUNIA CHANÇARD

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *