bandits provoquant l'insécurité à Goma

la police a arrêté des bandits provoquant l’insécurité à Goma

Actualite Justice Violence

La police de la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, a arrêté aujourd’hui 5 personnes accusées d’être impliquées dans un vol à main armée et les a présentées à la presse dans la ville de Goma, la capitale de la province.

Parmi les personnes arrêtées figurent trois militaires de l’armée régulière et deux militaires du Wazalendo, l’un des groupes armés de la région. La police a également annoncé l’ouverture très prochaine d’une piste publique pour ces accusés.

Les membres de la société civile de Goma s’inquiètent de la recrudescence des meurtres de civils ciblés par des hommes armés qui parcourent la ville de Goma.
Hier, cinq personnes auraient été tuées lors d’un braquage au CBD de Goma, dans l’après-midi.

Le groupe rebelle M23, dans un communiqué publié aujourd’hui, accuse le gouvernement et ses alliés étrangers déployés au Nord-Kivu de ne pas avoir protégé les civils.

Josué Mutanava

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *