deux policiers tués dans un échange de tirs avec des bandits armés à Katoy

Deux policiers tués dans un échange de tirs avec des bandits armés à Katoy

Actualite Mort Violence

Deux policiers ont été tués par des bandits armés au quartier katoyi précisément près de la mosquée katindo de la ville de Goma, la nuit de lundi à ce mardi 16 avril 2024.

C’était lors d’une intervention contre ces bandits qui voulaient piller dans le centre de santé Horebe dans le même quartier.
Selon des sources officielles, c’était aux environs de 22 heures que des bandits ont surgi dans le quartier. La police alertée, est venue intervenir. C’est donc sur le champ d’honneur que sont tombés ces deux policiers.

Notre source sur place indique que ces policiers, qui étaient en pleine patrouille, tentaient de maîtriser ces présumés bandits qui étaient, selon des témoignages, à bord d’une moto pour des opérations nocturnes dans ce quartier. Malheureusement, ces derniers leur ont tiré dessus, causant la mort des deux policiers et blessant un autre au bras. 

“Les deux policiers étaient en patrouille lorsqu’ils ont entendu une moto approcher. Ils se sont dit que ce serait mieux de l’arrêter pour savoir de qui il s’agissait, vu que l’autorité urbaine a déjà interdit la circulation des motos au-delà de 18h dans la ville. Malheureusement, c’étaient des bandits armés. Ils ont tiré sur les policiers qui sont morts sur le champ”, relate Prince Baninge, président du conseil local de la jeunesse du quartier Katoyi. 

Les corps et les armes des victimes ont été récupérés par le service de sécurité. Une situation que fustige cette structure citoyenne. Prince Baninge, son président, appelle la population à la vigilance et à pouvoir dénoncer tout cas suspect afin de contribuer au retour de la paix.

Josué Mutanava

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *